Néon

Je suis allé à l’Exposition  » Néon  » à la Maison Rouge.

Magnifique ! Mais voyez plutôt :

Le fantôme se transforma rapidement en humains et alla ouvrir la porte à ses invités. Tout souriant, il les mena jusqu’au salon et partit chercher à boire.Puis il revint, en fantôme, et transforma les invités en minuscules souris qui partirent se cacher sous le canapé. Alors, un conseil : méfiez-vous de vos hôtes.

Alia se réveilla. Elle venait de faire un drôle de rêve  mais elle n’arrivait pas à s’en souvenir ! Elle se leva et prit un verre d’eau. Pour se changer les idées, elle se mit à lire. C’est seulement une heure plus tard, que son rêve lui revint. Elle avait rêver qu’elle rêver. Mais alors, peut-être était-elle dans un rêve ?  Tout cela s’embrouillait dans sa tête et, comme prise de panique, elle s’évanouit.

La lune baissa la tête. Personne ne viendrait la délivrer cette nuit. Elle se sentait seule. Terriblement seule. Des jours, des nuits qu’elle vivait enfermer dans cette drôle de cage. Au début, elle avait pensé que c’était une blague. Mais non, les jours passaient, identiques. Elle attendait de la visite, elle n’en avait jamais. Elle voulait de l’amour: elle n’en avait pas. Elle voulait la clé, la clé du bonheur : elle ne l’avait perdu.

Mes mains passèrent devant la lumière, aussitôt le minuscule village, qui se trouvait devant moi, s’éteignit. J’entendais les cris des habitants, minuscule eux aussi. J’enlevai mes mains. Je vis alors tout le village, épouvanté. Un petit garçon demanda à son père :  » Papa, pourquoi il y a eu une éclipse ? » Et son père lui répondit que c’était parce que la lune passait devant le soleil. L’enfant rétorqua :  » Mais elle est où a lune ? » Le père me montra alors du doigt. « Là », dit-il. Curieuse, je me retournai. Il n’y avait personne derrière moi. Alors, seulement je compris : j’étais la Lune.

Baptiste n’osait pas bouger. Il y avait devant lui un cercle parfait. Enfin ! Depuis des années, il travaillait sur la formule pour calculer un cercle.  Certe, vous allez me dire qu’on l’avait déjà découverte depuis bien longtemps. Mais il était tellement resté cloitrer chez lui, qu’il n’avait jamais su qu’on l’avait découverte entre temps. Mais ne lui dites pas, ça lui ferait de la peine !

Jean : New-Look / Chaussures : Edeïs

Boucles : Pimkie / Top : H&M

Lunettes : trouvé dans une brocante

Je ne bougeai plus, comme pétrifiée. La créature se tordait devant mes yeux. Elle semblait avoir un squelette flexible. Elle me prit les bras et commença à les faire bouger, de la même façon qu’elle. Mon corps ne m’appartenait plus. J’étais devenu une figure géométrique, comme elle.

Que dire de plus que « Just Love me » ? Il n’y a rien à rajouter ….

Et oui, la lumière (nous) parle, on vient de le démontrer !

Exposition Néon à la Maison Rouge

10 Boulevard de la Bastille, 75012 Paris
01 40 01 08 81

Publicités
Cet article a été publié dans Expos. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Néon

  1. Julie souris :) dit :

    WAHOUH!! C’est magnifique…. J’adore!!! 😛

  2. Gabi dit :

    Hooo c’est trop COOOOL ! J’adore ! Je vais essayer dit aller !
    Très bien les petits textes avec chaque photo ! 🙂

    • loolou1999 dit :

      Merci ! Dis-moi ce que t’en penses si tu va la voir c’est assez court avec pleins de jolies choses et juste à la fin t’a (un peu) mal au yeux ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s